CHRISTELLE assistante maternelle A NAINTRE

MODE DE GARDE POUR ENFANTS

 

Quel salaire pour l’assistante maternelle ? Des indemnités ? Absence de l’enfant ? Les congés payés ? 6 juin 2013

Classé dans : la mensualisation,les congés payés,RENSEIGNEMNETS: contrat,aide,mensualisation — christelle assistante maternelle agrée à Naintré @ 6 h 52 min

Quel salaire pour l’assistante maternelle ?

Quel salaire pour l'assistante maternelle ?

Les assistantes maternelles exercent à domicile. Leur rémunération est définie par la  convention collective nationale des assistants maternels des particuliers employeurs.

Plus de 306 000 personnes exercent la profession d’assistante maternelle agréée pour les particuliers. Elles ont obtenu l’accord du conseil général de leur département pour accueillir des enfants à domicile, moyennant une rémunération.

Le salaire minimum des assistantes maternelles

Selon la convention collective, chaque heure de travail doit être rémunérée au minimum 2,65 € brut. À titre d’exemple, une journée de neuf heures de garde est payée au minimum 23,85 €. La durée conventionnelle de l’accueil est fixée à une moyenne de 45 heures par semaine. Au-delà, les heures sont payées et majorées d’un commun accord entre les parties.

En réalité, le salaire net varie du simple au double selon le lieu d’exercice. Cette disparité s’explique d’abord par le rapport, plus ou moins déséquilibré suivant les départements, entre la capacité d’accueil offerte par les assistantes maternelles et les besoins en termes de garde. Elle dépend aussi du nombre d’enfants accueillis (un, deux, trois, voire quatre), du nombre d’heures de travail effectué par mois, et du salaire horaire.

 

Un salaire lissé sur l’année

Même si vous travaillez inégalement chaque mois, vous devez en principe percevoir une rémunération identique répartie sur douze mois. Il existe deux cas de figure.

Année complète

Pour calculer votre salaire mensuel si vous gardez un enfant sur douze mois, la formule suivante est appliquée : salaire horaire brut de base x nombre d’heures d’accueil par semaine x 52 semaines/ 12 mois.

Par exemple, si vous êtes payée 3,10 € de l’heure pour quarante heures de garde par semaine, votre salaire s’élèvera à 537,33 € brut par mois (3,10 € x 40 heures x 52 semaines/12 mois) pour un enfant.

Cette somme vous sera aussi due pendant vos congés payés, sachant que vous avez droit à 2,5 jours ouvrables de congés par mois d’accueil effectué entre le 1er juin et le 31 mai de l’année suivante. Votre salaire mensualisé sera éventuellement augmenté des heures supplémentaires effectuées en plus de ce qui est prévu au contrat et diminué, le cas échéant, certains jours d’absence de l’enfant.

Année incomplète

Si vous gardez un enfant sur plusieurs mois, votre salaire mensuel est déterminé, sans tenir compte de vos congés payés, selon la formule suivante : salaire horaire brut de base x nombre d’heures d’accueil par semaine x nombre de semaines d’accueil/12 mois.

Par exemple, si vous vous occupez d’un bébé pendant six mois (soit 26 semaines). Si vous êtes payée 3,90 € brut de l’heure pour quarante heures par semaine, votre salaire mensuel est de 338 € brut (3,90 € x 40 heures x 26 semaines/12 mois). Vous recevrez en plus l’indemnité de congés payés.

L’employeur la verse soit en une seule fois au mois de juin, soit lors de la prise principale des congés, soit au fur et à mesure de la prise de congés, soit encore chaque mois de manière fractionnée (33,80 € dans cet exemple) », précise Flavie Bolard, secrétaire fédérale à la Fédération des services CFDT.

Des indemnités de matériel pour les assistantes maternelles

Outre ce salaire, l’assistante maternelle perçoit une indemnité d’entretien pour l’achat de lingettes et de crème pour le change, de jeux, de matériel, etc. Attention, les couches doivent être, soit fournies par les parents, soit remboursées si elles sont achetées par l’assistante maternelle.

Le montant de cette indemnité est à déterminer entre l’employeur et l’employée. Il ne peut être inférieur à 85 % du minimum garanti par enfant, soit 2,97 € pour une journée de 9 heures.

En réalité, cette indemnité varie selon les départements. Les parents sont aussi tenus de verser une indemnité de nourriture s’ils ne fournissent pas les repas de l’enfant. Son montant est fixé, en fonction de la nature des repas, entre l’employeur et l’assistance maternelle.

Si l’enfant a un handicap ou s’il présente momentanément des difficultés de santé réclamant une attention accrue, une majoration horaire minimale de 0,14 Smic s’applique (décret n°2006-627 du 29 mai 2006).

Le paiement du salaire, effectué à date fixe, s’accompagne de la remise du bulletin de paie (un modèle de bulletin de paie est joint en annexe 6 de la convention) qui récapitule les heures réellement effectuées au cours du mois.

Absence de l’enfant : quelles conséquences sur le salaire ?

Si l’enfant est absent durant une pé­riode où il aurait dû être gardé, le salaire est maintenu, sauf dans deux cas de figure.

L’enfant est malade et son absence est justifiée par un certificat médical. Il n’y a pas rémunération si les absences ne dépassent pas dix jours d’accueil par an, à compter de la date d’effet du contrat. Au-delà de dix jours, le salaire habituel est versé.

Si la maladie dure quatorze jours consécutifs ou en cas d’hospitalisation, la rémunération n’est pas due, mais après deux semaines d’absence, les parents sont tenus de payer le salaire ou de rompre le contrat de travail.

L’assistante maternelle est absente. Lorsqu’elle prend une journée de congé pour convenance personnelle, elle ne perçoit ni salaire ni indemnité, sauf événement familial prévu par la loi : son mariage (quatre jours) ou celui d’un de ses enfants (un jour), par exemple.

Après le départ d’un enfant non ­remplacé, Pôle emploi est tenu de ­verser à l’assistante maternelle des allocations chômage, sous réserve qu’elle remplisse les conditions requises.

Mais certaines assistantes maternelles ont du mal à faire valoir leurs droits dans la mesure où la rupture d’un contrat de travail n’implique pas toujours la perte totale de leur emploi », indique Flavie Bolard.

Pour être indemnisée dans le cas d’une fratrie, par exemple, il est impératif de signer un contrat de travail par enfant.

Les congés payés des assistantes maternlles

Les assistantes maternelles bénéficient de cinq semaines au plus, fixées par l’employeur s’il est le seul à la faire travailler. Si l’assistante maternelle a plusieurs employeurs, c’est d’un commun accord qu’ils s’efforceront de déterminer la date des congés.

Cet accord doit être finalisé au plus tard le 1er mars de chaque année afin que chacun puisse organiser ses vacances. Si aucun accord n’est trouvé, c’est à la salariée de fixer quatre semaines de ses congés pendant la période du 1er mai au 31 octobre de l’année et une semaine en hiver. Lorsque l’accueil s’effectue sur une année complète, les congés payés sont rémunérés au moment où ils sont pris.

La rémunération des jours de formation

Les périodes de formation obligatoires ne doivent pas entraîner de diminution du salaire. Si elles ont lieu un jour habituellement travaillé, vous devez verser le salaire de base. Mais le conseil général est tenu d’organiser la garde des enfants pendant ce temps.

Le régime de prévoyance des assistantes maternelles

Les assistantes maternelles agréées, immatriculées à la Sécurité sociale depuis au moins douze mois, et ayant cotisé sur une période globale des 4 trimestres civils précédant l’interruption de travail sur un salaire au moins égal à 40 % du montant minimum de vieillesse et d’invalidité, bénéficient d’une indemnisation complémentaire à la Sécurité sociale, sous certaines conditions :

  • en cas d’absence pour maladie ou accident constaté par un arrêt de travail dans les 48 heures ;
  • en cas d’invalidité reconnue par la Sécurité sociale d’un taux supérieur à 66 %.

Les indemnités ou rentes sont calculées sur la base du salaire brut mensuel. Ce régime de prévoyance (décrit en annexe 2 de la convention nationale de travail des assistants maternels du particulier employeur) est financé à parts égales – 1,15 % du salaire – par les employeurs et la salariée.

 

 

la mensualisation,les congés payés,Fiche de paie,la prime pour retrait d’enfant,déclaration d’impôt,etc…chez l’assistante maternelle 10 octobre 2012

ATTENTION JE NE GARANTIS PAS L’EXACTITUDE DE CE SITE ( qui n’est pas de moi )

(vérifié avec CASAMAPE ou SPAMAAF OU FEPEM )

 

- Pour calculer la mensualisation en tenant compte des heures majorées, des semaines à déduire etc…
- Pour calculer la mensualisation année incomplète ou complète
- Pour calculer la mensualisation d’un périscolaire
- Pour calculer la mensualisation d’un enseignant
- Pour calculer les congés payés en valeur jour
- Pour calculer le nombre de jours de congés acquis
- Fiche de paie avec les cotisations
- Fiche de paie pour les années incomplètes
- Pour calculer la prime pour retrait d’enfant après 1 an d’ancienneté
au 1/120eme
- Pour calculer votre déclaration d’impôt avec des journées à la fois « de 8 h et plus
« ou des journées de moins de 8 heure

- Pour convertir le tarif Brut en Net et le tarif Net en Brut
- un nouveau fichier pour notez les présences de l’enfant
-fichier pour calculer votre régularisation de fin de contrat.

cliquer sur le lien ci- dessous ou copier le et vous aurez les fichiers à télécharger :

http://chezveronalice.pagesperso-orange.fr/fichieratelecharger.htm

 

 
 

Meryl ou les pérégrinations... |
Paul ANSKI, l'écrivain... |
Chaussuretods |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Boulevarddelapaix
| Ventesauna
| Les Croés du canton de Bozel